Tous les métiers

Accueillant familial auprès d'adultes

Accueillant familial auprès d'adultes

Un Accueillant Familial loge à domicile des personnes adultes, handicapées ou dépendantes, et ce contre rémunération, la prise en charge de frais convenus et d’un loyer. Que ce soit pour des personnes âgées, malades, handicapées ou dépendantes, l’accueillant a toujours le même objectif : lutter contre l’isolement de ces personnes, en ouvrant son domicile, et en créant un cadre de convivialité et de confiance. En choisissant d’accueillir un malade, ce professionnel a pour mission de réussir à réellement l’intégrer dans sa vie familiale, notamment en partageant sa maison mais aussi tout son quotidien. Ce dispositif offre de bonnes conditions de vie à des personnes ne souhaitant pas être hospitalisées ou aller en maison de retraite. Par conséquent, l’accueillant est nourri, logé ; l’accueillant subvient à ses besoins ; il participe également à des activités avec le professionnel, qui le soutient pendant sa convalescence. Il peut travailler en étroite collaboration avec d’autres professionnels de santé et/ou du social comme des psychologues, des médecins ou encore un assistant social. Ce métier a un intérêt majeur à notre époque : le maintien des personnes âgées et/ou handicapées au sein d’un foyer et d’une famille. Une très grande disponibilité est obligatoire, tout comme un sens de l’écoute et une attention permanente, afin que la personne accueillie se sente à l’aise au quotidien. Le choix de devenir famille d’accueil auprès d’adultes doit être celui de la famille tout entière, afin que tous puissent contribuer et accepter et y mettre du sien, dans le but d’offrir un environnement relationnel sécurisant. Des formations sont nécessaires notamment concernant les gestes d’urgences, permettant souvent d’acquérir des connaissances et des interventions primordiales. Ces formations ne sont pas à négliger car elles sont aussi un enrichissement professionnel et personnel. Un agrément est obligatoire pour exercer, délivré par le Conseil Général du département concerné. L’agrément est délivré pour l’hébergement d’une à trois personnes, et concerne un accueil permanent ou temporaire, à temps plein, partiel ou encore séquentiel.