Tous les métiers

Conseiller(e) en Assurance

Conseiller(e) en Assurance

Un Conseiller en Assurance gère et développe un portefeuille clients / prospects dans le domaine des assurances, auto, habitation ou santé pour les particuliers et les professionnels. Le conseiller prospecte de nouveaux clients et essaie de fidéliser les plus anciens, en leur proposant des solutions d’assurances adéquates : nouveaux contrats, nouvelles garanties … Pour tous types de clients, particuliers comme professionnels. En tant que conseiller, il doit trouver LA formule qui convient le mieux à son client, notamment en pressentant les attentes de ce dernier et ses besoins présents et/ou futurs dans sa vie professionnelle, familiale ou personnelle. Après avoir exposé ses arguments et présenté ses solutions, vient la phase de négociation durant laquelle le conseiller met en avant les points forts de son offre et tente de convaincre le client. La partie commerciale et la relation clients tiennent une place prépondérante dans cette profession. Il gère le suivi des dossiers de ses clients et prospects. Pour ne pas être en situation de défaut de conseil, ce professionnel maîtrise l’aspect juridique et technique propres aux assurances. Au-delà d’être un simple conseiller, il suit les évolutions du droit des assurances, codes, conventions collectives et obligations de branche pour les professionnels. Il exerce au sein de compagnies d’assurances, de mutuelles ou d’organismes de prévoyance ou dans des organismes bancaires, établissements financiers. Il peut également être franchisé d’un réseau de distribution national ou international. De fréquents déplacements sont à prévoir sur le terrain. Le conseiller en assurance touche un salaire fixe et une commission sur affaires réalisées. L’écoute du besoin et l’anticipation sont des qualités importantes à posséder dans ce métier. Le sens de la négociation et l’esprit d’initiative sont également requis. Après plusieurs années d’expérience et de bons résultats, ce professionnel peut devenir responsable d’agence ou directeur commercial. A terme, il pourra même devenir agent général d’assurance.