Tous les métiers

Lavage de véhicules

Lavage de véhicules

Le laveur de véhicules se rend au domicile ou au bureau de son client pour prendre en charge le lavage de sa voiture. Il effectue le nettoyage intérieur et extérieur des automobiles et des camions à la main ou dans un car-wash. Il nettoie vitres, tapis, etc. et applique la cire pour protéger et faire briller la carrosserie. Pour laver efficacement un véhicule, le laveur prend soin de le laver à l’abri du soleil : il préfère le matin ou le soir. Il fuit également le temps froid pour éviter le gel. Il ne mouille pas non plus une peinture chaude et attend plutôt qu’elle refroidisse. Il place le véhicule de façon à pouvoir tourner tout autour, puis contrôle la fermeture des portières, des glaces et du toit ouvrant. Il prend soin de mouiller la carrosserie abondamment pour détremper les boues en insistant sur les zones sales. Il choisit un shampoing adapté à la salissure du véhicule et le prépare avec de l’eau tiède presque froide. Il commence le lavage par un déterrage des passages de roues et bas de caisse à l’éponge, puis frotte le toit au gant doux. Il procède avec méthode pour ne rien oublier, sans frotter pour ne pas risquer de rayer la peinture. Il shampouine les rétroviseurs avec soin, les essuie-glaces, les roues, les phares, les plaques d’immatriculation, les verres de projecteur. Il est capital de rincer au fur et à mesure avant séchage du shampoing et de toujours rincer très abondamment pour éviter les traces. Il essuie ensuite en partant du toit avec une peau de chamois, en utilisant la peau usée pour le bas. Il n’oublie pas, s’il a des compétences en mécanique, d’informer le client des risques de freinage défectueux par inondation des freins. Le laveur de véhicules effectue le nettoyage de l’habitacle à l’aspirateur, éventuellement avec une balayette et une pelle à poussière. Il veille à passer partout en ôtant les tapis. Il dépoussière le tableau de bord par un essuyage au chiffon avec un dépoussiérant spécial à rénover les garnitures plastiques pour avoir une finition brillante. La boîte à gants, le vide poche, les monnayeurs, les cendriers doivent faire l’objet d’une vérification complète. Il retend ensuite les housses de protection, contrôle et range les ceintures de sécurité. Les jantes en alliage léger très encrassées doivent être lavées avec une lessive au nettoyant à vapeur pour enlever le plus gros et terminées avec un produit spécial pour aluminium. Pour détacher, le laveur de voitures dispose des produits suivants selon les surfaces : l’ammoniaque diluée à 25%, l’eau oxygénée à 20 volumes, l’eau savonneuse tiède (50°C), le vinaigre d’alcool, le borax dilué dans l’eau, l’eau javellisée à 12° avec 50% d’eau, l’alcool dénaturé à 90°, le trichloréthane, l’essence sans plomb, l’essence de térébenthine. Il est plus prudent d’effectuer un essai dans un endroit moins visible. Le laveur de véhicules peut utiliser les produits mis à sa disposition ou apporter ses propres matériels. Il peut utiliser selon sa spécificité des produits bio sans eau. Le laveur de véhicule vise à assurer la satisfaction de la clientèle et à lui fournir des conseils judicieux.