Tous les métiers

Moniteur d'équitation

Moniteur d'équitation

Un Moniteur d’Equitation est un professionnel de l’enseignement et de la formation dans les différentes techniques équestres. Il enseigne soit à un élève, soit à un groupe de plusieurs personnes, débutants ou confirmés. C’est en effet à un public hétérogène, avec des niveaux variés que le moniteur enseigne l’art de l’équitation. Il initie les débutants et les plus jeunes aux techniques fondamentales, et prépare les plus aguerris à des compétitions. Posture à tenir, réaction de l’animal, allure demandée, équilibre … Il passe en revue l’essentiel des consignes de bases. En plus de l’enseignement de l’équitation, ce professionnel passe une partie de sa journée à donner les soins nécessaires aux chevaux : il les nourrit, les soigne et les brosse. Il gère également l’entretien des box, garantissant un environnement de qualité pour ces animaux. Il se charge selon les missions qui lui sont confiées du dressage des chevaux récemment arrivés. Afin que la séance se déroule sans problème, le moniteur veille au respect de certaines règles de sécurité. Les plus jeunes peuvent parfois, sans s’en rendre compte, avoir des comportements risqués. Le professionnel surveille donc cela de près, et est attentif au port du casque, au bon équipement des cavaliers ou encore au harnachement du cheval. Le métier de moniteur d’équitation est physiquement très exigeant, et nécessite de la pédagogie ainsi qu’une forte passion pour cet univers. Son objectif est réellement d’expliquer et de corriger pour faire progresser d’élève. Tel un médiateur, le moniteur crée une relation de confiance entre le cavalier et son cheval. C’est un travail parfois long, qui nécessite de la patience, afin que le nouveau cavalier puisse apprivoiser l’animal. S’il est passionnant, ce métier est avant tout très prenant. Selon la saison, les journées peuvent être plus longues, et les horaires parfois irréguliers. Dans le cas où le centre hippique se situe dans un centre touristique, son activité lors des weekends, jours fériés et vacances scolaires sera très intense. Cette profession s’exerce par tous les temps, du moment que cela ne présente pas un danger pour l’animal ou son cavalier. Après plusieurs années d’expérience, et en ayant le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité Activités équestres, le moniteur pourra devenir instructeur. Sinon, d’autres évolutions de carrière sont envisageables, comme l’élevage, le commerce d’équidés ou d’équipement. Certains professionnels s’orientent vers le management d’établissements équestres.