Tous les métiers

Psychologue

Psychologue

Le psychologue peut être un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies, du comportement humain, de la personnalité et/ou des relations interpersonnelles. Il intervient, en fonction de sa spécificité, dans tous les domaines de la société (éducation, santé, social, travail, sport, etc.) pour préserver, maintenir ou améliorer le bien-être ou la qualité de vie de l’individu. Il a pour objectif de développer ses capacités ou favoriser son intégration sociale. Par conséquent, selon sa spécialisation (pratique clinique, orientation professionnelle, psychologie scolaire, psychologie du travail, etc.), il utilise des méthodes d’intervention spécifiques basées sur des approches théoriques variées. Le psychologue peut être indépendant ou salarié, que ce soit dans le domaine public ou le domaine privé. Il est à noter que le psychologue indépendant ne désigne pas uniquement un psychologue qui pratique en cabinet, mais également ceux exerçant pour différentes structures ou associations dans le cadre de conventions ou encore en effectuant des vacations. Le psychologue exerce dans le secteur sanitaire et social (hôpital, clinique, centre médico-psycho-pédagogique, centre d’aide par le travail, maison d’accueil spécialisée…), dans les collectivités territoriales, à la PMI (protection maternelle et infantile), dans les crèches, à l’ASE (aide sociale à l’enfance) ou auprès d’adultes bénéficiant de l’aide sociale. Les ressources humaines des entreprises, les cabinets-conseils, les organismes de formation continue… font également appel à lui, de même que les tribunaux, les prisons. Il peut enfin s’installer à son compte en ouvrant son propre cabinet. Le psychologue a une fonction d’écoute visant à situer la problématique de la personne qui le consulte de manière à mettre en œuvre les dispositifs adaptés pour permettre à la personne de vivre mieux ses difficultés ou de les dépasser. Pour cela, il utilise les outils relatifs à son orientation : thérapie d’orientation psychanalytique, thérapie cognitivo-comportementale, thérapie systémique, gestalt-thérapie, analyse transactionnelle, hypnose, EMDR… Seul le psychologue peut utiliser les tests (QI, MDS, Rorschach, TAT…). Lors d’une psychothérapie, le psychologue écoute, observe, évalue, conseille et accompagne des patients en souffrance morale afin de les réconforter et de les soutenir, de soulager et d’apaiser leurs difficultés individuelles. Quand il reçoit un patient, le psychologue décode, traduit et analyse la demande, puis tente de trouver des solutions avec lui. Il accorde l’attention qui fait parfois défaut afin que l’autre retrouve confiance en lui. Cela évidemment de manière différente selon le référentiel théorique sur lequel il s’appuie. Par exemple, les thérapies cognitives et comportementales visent à rééduquer pour annuler le symptôme, là où les thérapies d’orientation psychanalytiques visent plutôt la compréhension de ce qui est à la source de ce symptôme. Les TCC visent à corriger là où l’analyse a pour mission d’entendre ce que le symptôme vient dire de la souffrance du sujet.